• j’habite en France je travaille au Luxembourg

  • Les règles applicables concernant l’établissement du contrat de travail, les conditions de travail et la fin du contrat de travail sont, sauf convention contraire, les dispositions luxembourgeoises qui régissent le droit du travail.

  • Salariés frontaliers

  • La rubrique Etudiants contient des informations sur les études dans la Grande Région, les stages à l'étranger et sur la reconnaissance et l’équivalence des diplômes.

  • J'habite en France je travaille en Allemagne

  • La France et le Luxembourg ont conclu une convention fiscale bilatérale le 1er avril 1958 complétée par un avenant en date du 8 Septembre 1970. En application de cette convention, le pays compétent pour taxation est le pays où est exercée l’activité.

    Le résident français travaillant au Luxembourg sera donc imposé sur ses salaires de source luxembourgeoise au Luxembourg (sauf exceptions).

  • J'habite en Allemagne je travaille en France

  • EURES (EURopean Employment Services) est un réseau de coopération conçu pour faciliter la libre circulation des travailleurs au sein de l'Espace économique européen et de la Suisse. Fort de plus de 900 conseillers, EURES a pour vocation d’offrir des informations, des conseils et des services de recrutement / placement aux travailleurs et aux employeurs.

    Issus du service public de l’emploi des pays membres ou au sein d’autres organisations partenaires faisant partie du réseau EURES, les conseillers informent les demandeurs d'emploi sur les conditions de vie et de travail dans les différents pays de l’Union Européenne.

    Le portail européen EURES offre des informations sur la mobilité professionnelle : http://ec.europa.eu/eures

    Au sein de la Grande Région, près de 35 conseillers EURES se tiennent à votre disposition pour la recherche d’emploi dans les pays voisins de la Lorraine.

    Avec l’appui des conseillers, Frontaliers Lorraine délivre des informations pratiques aux demandeurs d’emploi qui souhaitent travailler en Allemagne, en Belgique ou au Luxembourg

  • Actuellement les employeurs sont de plus en plus sensibles en matière de connaissance linguistique et les stages à l’étranger font souvent la différence pour un recruteur. Cependant, ces stages hors de nos frontières se préparent et rien ne doit être laissé au hasard.

  • j’habite en france  je travaille en belgique

  • Vous êtes une entreprise et vous désirez avoir des informations relatives au droit social en cas d'activité transfrontalière ?

    Vous êtes une entreprise et vous souhaitez opérer un recrutement à l'étranger ?

    Le CRD EURES / Frontaliers Lorraine met à votre disposition ses ressources documentaires relatives :

    Le réseau Enterprise Europe Network Lorraine vous propose des informations relatives aux prestations de services à l'étranger :

    • REALISER UNE PRESTATION PONCTUELLE AU LUXEMBOURG
    • REALISER UNE PRESTATION PONCTUELLE EN ALLEMAGNE
    • REALISER UNE PRESTATION PONCTUELLE EN BELGIQUE

    Votre entreprise souhaite recruter du personnel ?

    Le réseau EURES aide les employeurs européens dans leur recherche de candidats aptes à pourvoir les postes vacants. EURES propose ses services en matière de recrutement sur le marché européen du travail.

    Plus d'information sur l'Aide au recrutement sur le site EURES

  • Le développement croissant de la mobilité à l’intérieur de l’espace européen a rendu nécessaire la mise au point de normes en matière de reconnaissance de diplômes et de qualifications.

    On distingue en Europe la reconnaissance des diplômes à des fins professionnelles et celle pratiquée à des fins académiques pour la poursuite d’études dans un Etat membre.

    La reconnaissance professionnelle bénéficie pour certains métiers d’un cadre réglementaire. Elle découle du principe fixé dans les Traités de libre circulation des salariés et des travailleurs indépendants. La reconnaissance des diplômes à des fins académiques est de la compétence des universités et dépend des pays.

  • LUXEMBOURG

    Une partie importante des 85 000 lorrains travaillant au Luxembourg utilisent leur voiture individuelle pour se rendre à leur lieu de travail.  94,1 % utilisent la voiture privée sur tout ou partie du trajet, ce qui entraîne une saturation des principales infrastructures de transport reliant la Lorraine au Grand Duché.  Seuls 11,7 % des frontaliers utilisent les transports en commun, souvent considérés comme insuffisamment adaptés. Le système multimodal est peu utilisé, le temps d’attente apparaissant dissuasif lors de l’usage de plusieurs moyens de transport successifs.

    ALLEMAGNE

    La part la plus importante du trafic transfrontalier vers l’Allemagne est représentée par le trafic en voiture individuel. Le réseau routier est très développé tandis que les transports collectifs représentent moins de 1 % des déplacements. Il n’existe pour l’heure aucune instance de coordination entre les différentes autorités organisatrices de transports, et l’articulation entre les différents réseaux est inexistante. En l’absence de tout titre de transport combinant plusieurs modes de transport, le passage de l’un à l’autre est coûteux et pénalisant pour l’usager. Néanmoins, des améliorations sont en cours depuis la liaison du tram train de Sarrebruck jusqu'à Sarreguemines et l'existence d'une ligne de bus transfrontalière entre Saint Avold et Sarrebruck.