Transports

LUXEMBOURG

Une partie importante des 85 000 lorrains travaillant au Luxembourg utilisent leur voiture individuelle pour se rendre à leur lieu de travail.  94,1 % utilisent la voiture privée sur tout ou partie du trajet, ce qui entraîne une saturation des principales infrastructures de transport reliant la Lorraine au Grand Duché.  Seuls 11,7 % des frontaliers utilisent les transports en commun, souvent considérés comme insuffisamment adaptés. Le système multimodal est peu utilisé, le temps d’attente apparaissant dissuasif lors de l’usage de plusieurs moyens de transport successifs.

ALLEMAGNE

La part la plus importante du trafic transfrontalier vers l’Allemagne est représentée par le trafic en voiture individuel. Le réseau routier est très développé tandis que les transports collectifs représentent moins de 1 % des déplacements. Il n’existe pour l’heure aucune instance de coordination entre les différentes autorités organisatrices de transports, et l’articulation entre les différents réseaux est inexistante. En l’absence de tout titre de transport combinant plusieurs modes de transport, le passage de l’un à l’autre est coûteux et pénalisant pour l’usager. Néanmoins, des améliorations sont en cours depuis la liaison du tram train de Sarrebruck jusqu'à Sarreguemines et l'existence d'une ligne de bus transfrontalière entre Saint Avold et Sarrebruck.